Qualité de l’eau de pluie : des standards à définir ?

Dans le domaine de l’eau potable, il existe des normes qui fixent un cadre pour juger de la qualité de l’eau. Pourtant, l’eau du robinet, même après traitement, contient encore des substances dont on peut douter de la qualité. On y retrouve ainsi parfois des antibiotiques ou des traces de métaux lourds.

Un préjugé tenace nous incite également à penser que l’eau de pluie est systématiquement acide, ce qui reste à prouver. Ne serait-il pas utile de mettre en place un observatoire de la qualité de l’eau de pluie ?

Ainsi, on pourrait réellement avoir des outils pour décider quels usages sont autorisés. Pourquoi des pays comme l’Allemagne, par exemple, autorisent-ils l’utilisation de l’eau de pluie pour tous les usages (après traitement), alors que d’autres comme la France, sont si en retard ?

Mesurons pour mieux choisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *